• slidebg1
  • slidebg1
L'union fait la force

Un soutien aux praticiens de l'astrologie et des arts divinatoires

Charte morale

Défense des consommateurs de la voyance

Pour les professionnels

Rejoignez l'association des professionnels de la voyance Inadpro

Les professionnels de la voyance et des arts divinatoires

Nouvelles récentes

Travaux occultes et contrat

A Propos  des conditions de validité du contrat relatif aux Travaux occultes Consommateurs ne vous laissez plus berner, ne jetez plus votre argent par ''la fenêtre'' , vous êtes de plus en plus nombreux à vous faire arnaquer par certains marabouts et autres spécialistes en travaux occultes imaginaires. A notre connaissance, il n'existe pas de légitimité à l'établissement d'un contrat de sorcellerie et/ou de travaux occultes imaginaires. C'est pour cette raison que nous avons fait examiner pour vous la validité de certains contrats établis par des petits malins ''spécialistes en travaux occultes'' pour se donner force et crédit. En effet , quatre conditions, stipulées dans l’article 1108 du Code civil sont nécessaires à la validité d’une convention: le consentement, la capacité, l’objet et la cause. Si l’une de ces conditions fait défaut, la nullité de cette convention est encourue. Effectivement, conformément à l'article 1126 du code civil, l’objet du contrat doit être déterminé ou déterminable : si c’est une chose fongible, en espèce, en prix, en qualité, bien entendu pour qu'un contrat soit valablement formé, il faut que l'objet existe, soit possible, déterminé et licite.  Or, en examinant certaine convention il est explicite que l'objet de la prestation n'est pas licite ni même déterminable. Attendu le défaut de cette condition essentielle toute convention de ce type devient caduque. ...

  • 2016-12-06

Justice, 13 janvier 2017 : Tribunal de Grande Instance de Paris

Diffamation, chantage, incitation à la haine, discrimination Rita Pavone, Liza Coleman, Marla Cohen , Judith Goldsmith et leurs complices français devront répondre de leurs actes devant la Justice Française. Une plainte avec constitution de Partie civile a été déposée à l'encontre de Maximilien de Lafayette, Rita Pavone, Liza Coleman, Marla Cohen , Judith Goldsmith. De plus ils sont convoquées, dans le cadre d'une assignation en référé le 13 janvier 2017 , devant le Président du Tribunal de Grande Instance de Paris, afin de rendre des comptes pour entre autres réjouissances: diffamation, discrimination, insultes, injures publiques, incitation à la haine raciale , tromperies des consommateurs, harcèlement, menaces et chantage sous conditions, certains hébergeurs de commentaires diffamatoires sont également convoqués afin de communiquer les noms des courageux anonymes qui se cachent derrière un anonymat ''de confort '' pour déverser leur fiel. Nous rappelons aux consommateurs que le Guide des meilleurs voyants de France de Maximilien de Lafayette (célèbre patronyme français utilisé frauduleusement par des ''voyantes-médiums-journalistes-enquêtrices'')est une incroyable tromperie du consommateur, une supercherie grotesque à laquelle quelques voyants et médiums en mal de reconnaissance médiatique ont apporté un soutien aussi aveugle que ridicule : http://inad.info/blog/presse-ecrite/603 . Depuis 1987, les Consommateurs savent parfaitement à qui faire appel en cas de problème avec un voyant ou tout praticien des arts divinatoires. Depuis 1987 les consommateurs savent qui les informe, qui défend au mieux leurs intérêts pour leur permettre d'évoluer en toute quiétude dans le monde de la voyance. Quant aux praticiens honnêtes, ils connaissent la probité de l'INAD et ce ne sont pas les avis mensongers et revanchards d’un quarteron de voyants myopes et en manque de clientèle qui affaibliront les actions de l'INAD. Nous n'avons pas pour habitude de dénigrer gratuitement ou d'insulter qui que ce soit. Nous avons toujours été respectueux des uns et des autres, nous avons toujours dénoncé preuves à l’appui, et en dernier ressort les pratiques mensongères, frauduleuses ou trompeuses de certains praticiens. Ceci dans l'intérêt de la profession, mais aussi pour préserver les intérêts légitimes des consommateurs. Mais ces derniers temps, certains aux USA et en France ont cru pouvoir déverser à loisirs des insultes, des mensonges à répétition, des appels à la haine sur l'INAD et son président, ainsi que sur une psychologue diplômée d’Etat, dont le seul ''tort'' est d'avoir apporté un éclairage clinique sur le monde de la voyance: http://inad.info/blog/presse-ecrite/610 . Les mêmes ont cru pouvoir déstabiliser David Mocq pour la seule raison qu’il a refusé de paraître dans une publication mensongère. Ces gens-là, comme leurs soutiens actifs, ne méritent aucune faveur, aucune compréhension, aucune excuse de la part des consommateurs. Ceux-ci se sont rendu-compte de la crasse qui recouvre ces publications et de l’orgueilleuse bêtise des voyantes et voyants qui se sont engouffré corps et âmes dans cette entreprise trompeuse. Certains (es) adhérent(es) de l’Inad ont été radié(es) pour leur comportement irresponsables vis à vis des clients. Cependant l’INAD s'est toujours gardé de les montrer du doigt, de publier les témoignages et réclamations adressés par leurs clients. L’Inad a régulièrement servi de tampon entre des clients mécontents et ces professionnels. Pourtant, il y en a parmi eux (elles) qui ont cru bon pour leur image de discréditer l'INAD, en remerciement des services rendus. Grave erreur. En acceptant de paraître en couverture d’un guide trompeur ou d’une revue de même acabit, ces personnes pouvaient passer pour des voyant(e)s aveuglé(e)s par l’orgueil et le besoin de publicité. En soutenant activement cette campagne de harcèlement de quelques minables américaines qui pensaient réussir en France ce qu’elles avaient lamentablement raté aux USA, ces personnes ont dépassé le stade de la bêtise pour rejoindre leurs "amies" américaines dans les activités réprimées par la Loi Française. A l’inverse de ces drôles de dames américaines et de leurs quelques soutiens français, des professionnels responsables (voyants,médiums,astrologues...), ont fait entendre leur voix et apporté leur soutien à l'INAD, David Mocq et à Youcef Sissaoui Parmi ceux-ci,citons , entre autres: Philippe de Verduron , Gilbert Prudhon (AVS),Marie France Terme, Reynald Cocagne, Catherine Cavaya, Yanis Azzaro, Denys Raffarin, Soraya Dulorme, Laurent Kassabian, Claude Alexis, Gina Chalupniak, Philippe Letourneur, Cathy-juliette Labry, Sabrina de St Ange, Beatrice d'Avignon, Boris de la Baudelière,, Orae, Marlène, Nina Lange, Mareva, Armèle, Olivier Ragot, Gabriel Fonteneau,Gina, Giovani,Béatrice Friche, Annick Cherbuis, Françoise Colin, Kevin Lagrange, Danila, Deborah LOSSY... Avocats Chargés de cette affaire: Hélène LAUTHE & Stanislas PANON Avocats au Barreau de Paris 63 avenue Franklin Roosevelt - 75008 PARIS Tél. : 01 42 56 14 00 ...

  • 2016-11-06

Classement des "meilleurs voyants de France" : la grande illusion

En parcourant le site de l'INAD, un article intitulé : David Mocq , Parole de voyant, m'a interpellée. Comme je partage le point de vue de ce professionnel , je réagis en faisant part de mon étonnement .Je suis d'autant plus surprise de constater que personne dans le monde de la voyance (que je ne connais pas), n'ait soutenu l'un des siens, victime d'une malveillance , d'une ''vengeance'' orchestrée par un soi-disant magazine ''connu '' par les seuls praticiens qui y figurent ,certains à leur insu, selon l'INAD. En effet, Les deux articles que j'ai lus , parus sur le site de cet organisme, consacrés à ce sujet ,dénoncent clairement, me semble-t-il, une supercherie, c'est-à-dire des gens qui s'attribuent des pouvoirs, des qualités qu'ils n'ont pas, trompent les autres et donc nuisent , forcément, à celles et ceux qui ne partagent pas leur avis. C'est pourquoi, la cohérence avec soi-même et avec les autres est un gage de sûreté, de crédibilité, de professionnalisme tant pour les professionnels que pour les clients. En matière de diffamation, comme du reste, la loi est la Loi, elle est sans équivoque et la même pour tous. Certains ont tendance à l'oublier ou à l'ignorer. Mais je le répète, ces gens qui se veulent être au dessus de la loi font partie à mon sens du registre de la psychopathologie. En se croyant tout permis pour porter atteinte à Monsieur MOCQ, dont le seul tort a été de refuser de cautionner un classement trompeur'', des ''meilleurs voyants de France ''. Je suis absolument contre cette'' horrible'' tendance qui consiste à laisser faire, à se taire, à ne pas bouger devant une telle calomnie, une telle lâcheté... Il y a de quoi se poser des questions. Il en est effectivement de la responsabilité morale et professionnelle de tout praticien des arts divinatoires, de tout citoyen épris de justice. Dans ce monde ''égoïste'', il serait bon que la solidarité soit de mise... Je m’exprime ici en tant que psychologue mais aussi en tant que personne et me situe donc du côté du sujet humain et de la personne. Les victimes de jalousies, d’ignominies - dans mon « milieu d'appartenance"- ne manquent pas et souvent ne trouvent aucun soutien sérieux, fiable et droit, à part la culpabilité du regard fuyant, de la tête baissée ou du semblant d'ignorance. Je ne peux que rappeler à ce devoir qui incombe à chacun d'entre nous de ne plus laisser « cela » se faire et de réagir à temps, de ne plus cautionner ce type de comportement, d'agissements. En parcourant le site de l'INAD , j'ai découvert que cet organisme participe activement à la lutte contre le charlatanisme et l'escroquerie et défend les clients et les professionnels des arts divinatoires contre ces dérives et que le monde de la voyance est ''infecté du virus'' de l'escroquerie, de la tromperie organisée et laisse peu de place aux praticiens honnêtes. Il me semble que c'est à ces derniers de se réunir, de se tendre la main pour lutter activement contre les dérives de la majorité de leurs'' consœurs et confrères''. L'avenir de cette profession dépend essentiellement de la solidarité confraternelle, de l'union des vrais professionnels,travaillant avec honnêteté , éthique et moralité, débarrassé des brebis galeuses et de leurs pratiques charlatanesques. Merryl PAILLARD Psychologue consultante (diplômée d'état en psychologie clinique et psychosociologie du travail) ...

  • 2016-08-29
Inscription à la Newsletter